Rapport intitulé « Pour une île lettrée »

Nombre de page : 48

Résumé : Pourquoi la lutte menée depuis plusieurs décennies contre l’analphabétisme d’abord, l’illettrisme ensuite, n’a-t-elle pas donné les résultats escomptés ? Pourtant des moyens importants ont été mis en oeuvre, des énergies diverses et variées ont été mobilisées, de nombreux plans concoctés et la volonté politique a toujours été réaffirmée.
Telle a été l’interpellation de la commission « Développement humain » du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER) ; interpellation qui pourrait aller bien au-delà du seul problème de l’illettrisme.
L’illettrisme a toujours constitué une préoccupation du CESER. En témoignent ses avis rendus à l’occasion des documents budgétaires du Conseil régional ou de ceux sollicités au plan national, tels que lors du débat sur l’Ecole en 2004 ou tout récemment dans le cadre des Etats Généraux de l’Outre-Mer (EGOM). En effet, la contribution rédigée en juillet 2009 soulignait que l’éradication de l’illettrisme constituait LA priorité des priorités et le préalable au développement économique, social et culturel de la Réunion.
Jusqu’à présent cependant, le CESER n’avait pas publié de rapport sur la problématique de l’illettrisme. Après avoir réfléchi et proposé des rapports ou notes sur des thèmes sectoriels, tels que la VAE, l’apprentissageâ?¦, la commission « Développement humain » du CESER a souhaité avoir… Pour plus d’informations, télécharger le rapport.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiéeLes champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les étiquettes HTML et les attributs suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>