Note intitulée « Les Mahorais : de l’accueil à l’écueil : changer de regard »

Nombre de page : 20

Résumé : Les populations originaires de l’archipel des Comores ne suscitent pas toujours l’empathie de la population réunionnaise. Le malaise s’exprime avec plus d’acuité envers les Mahorais, français depuis 1841. Partant de cette observation, la commission « Epanouissement humain » s’est interrogée sur la situation concrète de cette composante de la société réunionnaise.
La démarche exigeait de prendre d’abord de la distance avec le ressenti, constaté, à l’égard des Mahorais à la Réunion. La commission s’est donc attachée à chasser quelques idées reçues, pour mettre davantage en exergue les difficultés d’intégration que peuvent rencontrer les Mahorais.
Pour collecter ces informations, la commission a auditionné des représentants d’associations mahoraises et comoriennes, et une étudiante mahoraise. Elle a aussi entendu un historien, un anthropologue, deux psychologues, un philosophe et également trois maires.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiéeLes champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les étiquettes HTML et les attributs suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>